Selon Wikipédia :

Hacker (programmation), informaticien qui crée, analyse et modifie des programmes informatiques pour améliorer ou apporter de nouvelles fonctionnalités à l’utilisateur ;

Un hacker, ou hackeur, est donc essentiellement, et par euphémisme, un « bidouilleur », un « bricoleur » qui propose des solutions originales et parfois incompréhensibles, mais toujours très élégantes et fonctionnelles.

On remplace aujourd’hui trop souvent le terme « pirate » par « hacker ». Le pirate étant le pendant dénué d’éthique du hacker. Ainsi, on embauche généralement des hackers pour réparer les dommages causés par des pirates 😉

Pour le domaine qui nous intéresse, le « hacking » de soi-même ou « auto-hacking » consiste à trouver des solutions créatives, via une compréhension fine de nous-mêmes, pour « débugger » notre propre programme de fonctionnement, et évoluer vers une version de nous-mêmes qui soit davantage conforme à nos aspirations profondes.

Faites tourner ! 🙂
20
Catégories : Culture gé

3 commentaires

HefJee · septembre 11, 2018 à 2:48

Salut,
Pour une bonne définition du terme, qui de mieux qu’un de ses principaux supporters, en l’occurrence l’auteur du concept d’Open Source: Eric S. Raymond.
Certes évidemment appliqué à l’informatique, mais très intéressant.
C’est là: http://www.catb.org/esr/faqs/hacker-howto.html
Bonne continuation 🙂

    David · septembre 11, 2018 à 2:59

    Aaah… ~esr 🙂

    Il faut absolument lire son désormais classique mais trop peu connu « La cathédrale et le bazar »…

    Merci d’avoir parlé de lui ici ! Ça me fait chaud au coeur 🙂

HefJee · septembre 11, 2018 à 6:20

Ah oui, la cathédrale et le bazar, très bon aussi.
Son tAoUP également (the Art of Unix Programming, http://www.catb.org/~esr/writings/taoup/), mais là, on s’embarque dans l’univers des geeks d’Unix 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Twitter
LinkedIn
Google+
http://www.3volution.fr/quest-ce-vraiment-quun-hacker">